Artene architecture.

Ancienne prison | 2013. Guingamp (22)

Réhabilitation et aménagement

Me d'Œuvre :
Artene
Me d'Ouvrage :
Ville de Guingamp
Mission :
Maîtrise d’œuvre complète + OPC
Montant :
5.270.000 € HT
Chronologie :
DIAG + FAISA livrés en 2013, AVP en 2015, DCE en 2016 (consultation en cours)

Construite au milieu du XIXème siècle, l’ancienne prison de Guingamp est classée parmi les Monuments Historiques en 1997. Ce site, bien que très délabré, constitue un exemple très intéressant de ce qu’a été une prison «moderne», au XIXème siècle, de par son organisation, son fonctionnement et son architecture.

La commune de Guingamp vise aujourd’hui à réhabiliter cet ensemble pour accueillir principalement le Centre d’Art et de Recherche GwinZegal (Centre des Arts Visuels), mais projette également l’implantation d’un CIAP (Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine) et/ou de locaux pour l’Office du Tourisme Intercommunal.

Le projet doit tenir compte quoiqu’il en soit d’une reconversion en adéquation avec la configuration exceptionnelle du lieu. Pour cela, les espaces existants se doivent d’être réinvestis en conservant la mémoire des lieux, tout en offrant un usage confortable et répondant aux normes tant de sécurité que de conservation des oeuvres qui pourraient y être exposées. Dans cet objectif, des extensions comptemporaines sont également proposées dans les cours de la prison. Elles sont à la fois nécessaires pour offrir plus d’espaces dans un ensemble assez réduit et contraint, et offriront toute la modernité dont ont besoin des expositions en matière de température, d’hygrométrie, de lumière et de scénographie.