Artene architecture.

Viaduc de Toupin | 2014. Saint-Brieuc (22)

Restauration d’une travée de l’ouvrage

Me d'Œuvre :
Artene
Me d'Ouvrage :
Ville de Saint-Brieuc
Mission :
Études de Diagnostic et de Faisabilité
Chronologie :
Études livrées en octobre 2014

Le viaduc de Toupin, franchissant la vallée du Gouédic à Saint-Brieuc, a été construit de 1902 à 1904 par Louis Auguste Harel de la Noë pour les voies ferrées des Côtes-du-Nord. Ce viaduc, récemment inscrit au titre des Monuments historiques en mars 2014, était utilisé par la ligne Saint-Brieuc - Moncontour avant de servir de pont routier et assurer la liaison des quartiers de Cesson et de l’Europe au centre-ville.

L’ouvrage, d’une longueur totale de 179m et d’une hauteur de 35m, est composé de 7 travées. Les piles maçonnées soutiennent des pilettes à l’origine en briques, qui elles-mêmes soutiennent une structure métallique composée d’arcades et de potelets sur lesquels repose enfin le tablier. Cette architecture de brique et de métal a été dénaturée au cours de la seconde moitié du XXIème siècle, dans un souci de renforcement, les potelets sous le tablier ayant été noyé dans du béton puis les pilettes de briques corsetées également de béton armé.

Le diagnostic et l’étude de faisabilité concerne alors la restauration des têtes de piles et des pilettes d’une travée de l’ouvrage afin de retrouver, dans un souci légitime de témoignage, les dispositions constructives et l’aspect originel du viaduc. Plus particulièrement, ont été abordés l’identification des conditions techniques de cette restauration / restitution et l’identification de l’impact de cette restauration en terme de préservation et de valorisation du patrimoine.