Artene architecture.

Maisons 52 et 54 rue Saint-Pierre | 2014. Caen (14)

Restauration générale des façades

Me d'Œuvre :
Artene
Me d'Ouvrage :
Privé
Mission :
Mission complète de maîtrise d’œuvre
Montant :
520.000 € HT
Chronologie :
Livraison de la maison du n°54 en juin 2017 - Démarrage de la restauration du n°52

Comptant parmi les plus belles maisons à pan de bois du département, les maisons des n°52 et 54 de la rue Saint-Pierre ont été sauvées du bombardement de la ville de Caen lors de la seconde guerre mondiale. Elles représentent désormais ici un témoignage devenu particulièrement rare de ce type de construction. Élevées au début du XVIe siècle, ces deux maisons mitoyennes, de gabarits semblables, sont situées dans le centre ancien, à proximité du château et de l’église Saint-Sauveur. Elles sont dotées d’un décor exceptionnel recouvrant les deux façades sur rue, la façade du n°54 étant pourvue plus particulièrement d’un décor peint de gypserie d’une grande rareté.

L'opération a pour objet la restauration et la consolidation des deux façades à pans de bois sculptés ainsi que la restauration à l’identique des charpentes et couvertures en tuiles plates des deux maisons.

La restauration de la structure, du clos et du couvert de la première maison (n°54) est livrée à ce jour. Un soin attentif a été apporté à la réfection des décors en plaques de gypserie polychrome, à la restitution d’ornements et figures sculptés (à l’exemple de la fée Mélusine formant le poinçon sommital) et à la restitution de la teinte originelle rouge des bois, permise par des recherches en polychromie et sondages stratigraphiques. Le résultat redonne vie et éclat à cet ensemble du début du XVIe siècle.