Artene architecture.

Château Médiéval | 2009. Nègrepelisse (82)

Concours pour la création d’un centre d’art culinaire

plan coupe
Me d'Œuvre :
Judicaël de la Soudiere-Niault, en association avec D3/DROP Architectes
Me d'Ouvrage :
Ville de Nègrepelisse
Mission :
Concours / Equipe classée 2ème
Montant :
2.200.000 € HT
Chronologie :
Concours réalisé en 2009

Le concours lancé par la ville de Négrepelisse concernant la réhabilitation de l’ancien château de la commune datant du XIIIème siècle en centre d’art culinaire est une opportunité unique de faire revivre l’édifice, son état actuel réduisant le château à ses éléments essentiels de défense : les tours de flanquement, les courtines et la cour. Après plusieurs phases de restauration, d’embellissement ou de transformation, l’évolution du château fut brutalement marquée au XIXème siècle par son démantèlement et son arasement complet, afin de le transformer en esplanade publique. La destruction du site a occasionné une nouvelle perception du lieu, devenant un grand et sévère plateau sans vie.

Le projet propose de créer un nouveau corps de logis afin de redonner une monumentalité au château ainsi qu’une nouvelle identité. L’horizontalité forte du site a été conservée pour les besoins de la programmation extérieure du centre d’art culinaire. Le projet offre une lecture plastique claire. D’une part, la création d’un corps principal inscrit dans une écriture contemporaine et d’autre part, une série d’aménagements conçus autour des éléments historiques du château. Ces deux écritures sont signifiées par l’emploi de matériaux distincts mais complémentaires en terme de couleurs et de textures, à savoir l’acier corten pour le bâtiment et le bois pour les aménagements secondaires. Ces nouveaux matériaux se distinguent ainsi de la pierre qui définit la structure du château.